Une étude démontre que fumer provoque d’importants dommages à l’ADN

Les dommages que le tabagisme peut avoir sur votre ADN ont été révélés dans une nouvelle étude explorant comment la fumée de tabac affecte les cellules dans le corps humain.

Fumer un paquet de cigarettes par jour pendant un an peut provoquer plusieurs changements dans les cellules au sein de diverses parties du corps, selon l’étude publiée.

Les cellules dans les parties du corps qui sont directement exposées à la fumée sont particulièrement endommagées en un an :

  • 150 mutations se sont produites dans les cellules pulmonaires
  • 97 dans le larynx
  • 39 dans la cavité buccale

Les méfaits du tabac et l’ADN

Les méfaits du tabac affectent l’ADN dans les organes qui sont directement exposés à la fumée. Aussi, on remarque une augmentation des vitesses de l’horloge cellulaire mutationnelle dans les organes qui sont directement ou indirectement exposés à la fumée. En d’autres termes, vos cellules vieillissent plus vite. Ces dernières mutations accélèrent l’apparition de mutations génétiques, ce qui augmente le risque de cancer.

Les preuves épidémiologiques et le tabagisme

Jusqu’à ce jour, un grand nombre de preuves épidémiologiques ont été publiées reliant le tabagisme avec le cancer, mais maintenant nous pouvons observer et quantifier les changements moléculaires dans l’ADN à cause de la fumée de cigarette. Le tabagisme est un facteur de risque pour au moins 17 types de cancers, selon l’étude.

La fumée de tabac est un mélange de produits chimiques, dont 60 sont connus pour être cancérogènes en aidant l’apparition de mutations dans les gènes. Avec un nombre accru de mutations, le risque de cancer est plus grand.

De plus, les chercheurs de l’étude ont constaté que les gens qui fument un paquet par jour peuvent développer une moyenne de 150 mutations supplémentaires dans leurs poumons chaque année. Ce qui explique pourquoi les fumeurs ont un risque plus élevé de développer un cancer du poumon.

En plus des mutations, l’analyse a révélé une série de « signatures moléculaires » — les modèles qui sont significativement différents des autres séquences dans l’ADN — en fonction des modifications de l’ADN liées à des gens qui fument. Les mutations causées par les dommages à l’ADN proviennent directement de substances cancérigènes dans le tabac. Elles ont été observées principalement dans les organes qui entrent en contact direct avec de la fumée inhalée.

Ces nouvelles découvertes apportent un nouvel éclairage sur la fumée de tabac et la façon qu’elle augmente le risque de cancer. Prenez le contrôle sur votre santé et augmentez vos efforts pour arrêter la cigarette ou diminuer progressivement jusqu’à l’arrêt total.

Source : CNN

2017-07-01T14:30:44+00:00 10 novembre 2016|Conseils, Santé générale|