Le port d’un protecteur buccal est très important, ce que les parents, entraîneurs et sportifs doivent savoir!

L’Association nationale des entraîneurs sportifs (NATA) a récemment publié une nouvelle déclaration de position sur les blessures dentaires. Le nouvel énoncé vise à informer les entraîneurs sportifs des recommandations sur la planification d’urgence, la classification des lésions dentaires, l’éducation de l’efficacité du protecteur buccal et les soins à apporter au protecteur buccal.

Bien que la déclaration et les recommandations soient écrites pour les entraîneurs, cette information est pertinente pour toutes personnes qui sont en contact avec le monde du sport comme les parents et les athlètes eux-mêmes.

Recommandations

  1. Les protecteurs buccaux sont toujours efficaces pour protéger contre les blessures orofaciales. Les entraîneurs et les parents devraient encourager les athlètes à porter des protège-dents correctement ajustés pendant les activités sportives avec un risque accru de blessures orofaciales.
  2. Les protecteurs buccaux ne sont pas recommandés pour prévenir les lésions cérébrales traumatiques légères ou commotions cérébrales liées au sport, car aucune preuve scientifique de qualité ne prend actuellement en charge tous les types de protecteurs buccaux sur le marché.
  3. Les protecteurs buccaux peuvent être utilisés par les athlètes dans les sports d’aérobie et anaérobie. L’utilisation de ces appareils n’a pas réellement d’effets négatifs sur la capacité respiratoire.
  4. Les protecteurs buccaux ne devraient pas être recommandés aux athlètes pour améliorer les performances (par exemples: la force et l’équilibre). Aucune preuve de la qualité n’est actuellement disponible pour soutenir l’utilisation d’un tel matériel ou d’un dispositif pour les effets ergonomiques.

Principes généraux

  1. Les entraîneurs et les utilisateurs doivent être familiers avec les différents types de protecteurs buccaux.
  2. Les entraîneurs et les utilisateurs doivent comprendre que de nombreuses variables peuvent influencer l’efficacité d’un protège-dents. Ces variables peuvent inclure le type et l’épaisseur du matériau utilisé, la zone de couverture, l’état de l’anatomie protégée, et la direction, la force et la nature de l’impact.
  3. Les cliniciens responsables de la fabrication et le montage des protège-dents de sport devraient chercher à répondre à la fabrication proposée et aux recommandations.

Liste des principes généraux du protecteur buccal:

  • Il doit être facile à manipuler
  • Il doit être résistant aux dommages causés par l’eau chaude
  • Il doit avoir une élasticité suffisante pour réduire le stress sous matériau au point d’impact
  • Il doit avoir une rigidité suffisante pour répartir les forces sur une grande surface des dents
  • Il doit avoir une ténacité suffisante pour résister à la coupe s’il est mordu
  • Il doit être résistant à la rupture en cas de choc brutal
  • Il doit être résistant à l’absorption de l’eau afin d’éviter l’altération par la bouche des fluides
  • Il doit être capable de supporter des produits de nettoyage normaux pour son entretien
  • Il doit être résistant à faible pH
  • Il doit être insipide et inodore

Entretien

  1. Les athlètes devraient être chargés de nettoyer le protège-dents avec un agent antimicrobien doux et le rincer abondamment à l’eau à la fois avant et après utilisation. Ils devraient stocker leur protecteur buccal dans un contenant rigide propre et aéré.
  2. La plupart des matériaux de mesure et protecteur buccal disponibles dans le commerce sont des résines thermoplastiques. Par conséquent, les protecteurs buccaux ne doivent pas être exposés à la lumière du soleil ou à des sources de chaleur directe prolongée, puisque ils pourraient se déformer et réduire leurs capacités protectricess.
  3. Les athlètes doivent examiner leur protecteur buccal quotidiennement pour vérifier l’ajustement et tout dommage (par exemples: la déchirure dans le matériel ou la perte de résilience).
  4. Le protecteur buccal doit être remplacé s’il est lâche ou endommagé.

Ce qu’il faut retenir

Dans les sports où il y a un risque connu, n’hésitez pas à porter un protecteur buccal. Vous devriez vous familiariser avec les bonnes pratiques pour bien l’acheter, le porter et l’entretenir.

2017-07-01T13:42:40+00:00 26 janvier 2017|Conseils, Santé dentaire|