Les bienfaits de la vitamine D: pour les dents, contre la Covid, et plus!

La vitamine D également appelée « la vitamine soleil », « la vitamine antirachitique » ou encore « Calciférol » (qui signifie en latin «qui porte le calcium») procure de nombreux bienfaits à l’organisme humain. En effet, elle joue un rôle primordial dans le métabolisme du calcium dans l’organisme en facilitant son dépôt et sa distribution sur les os. De plus, elle contribue au bon fonctionnement des muscles ainsi qu’à la croissance des cellules. Plusieurs études semblent démontrer une possible efficacité de la vitamine D dans la prévention et la protection de maladies du cœur, de plusieurs cancers, du diabète, de maladies impliquant le système immunitaire, de l’ostéoporose et plus récemment de la Covid-19.

Mais qu’est-ce que la vitamine D ? Comment agit-elle ? Quels sont ses bienfaits pour les dents ? Est-elle vraiment efficace contre la Covid-19 ?

Voici les réponses à ces questions.

La vitamine D en bref

À la fois vitamine et pro hormone, la vitamine D agit essentiellement dans le corps humain comme une hormone. De plus, elle est vitale pour la santé des os et des dents, car elle régularise le niveau de calcium dans le sang tout en facilitant son absorption intestinale et en minimisant son élimination par l’urine. De plus, elle peut se stocker au niveau des graisses et du foie puis être métabolisée en partie en calcitriol et remise en circulation en fonction des besoins de l’organisme. Enfin, elle comprend deux provitamines D liposolubles soit l’ergocalciférol (vitamine D2) et le cholécalciférol (vitamine D3).

C’est le calcitriol, la forme active de la vitamine D, qui va stimuler la croissance cellulaire et le système immunitaire tout en réduisant les inflammations.

Les diverses sources

L’exposition au soleil : Le corps humain peut synthétiser directement la vitamine D par la peau. Il suffit pour cela de s’exposer un quart d’heure par jour aux rayons ultraviolets du soleil sans crème solaire. Attention toutefois aux expositions prolongées au soleil en été sans crème protectrice.

L’alimentation : Certains aliments contiennent naturellement cette vitamine tels que :

  • Les produits laitiers non écrémés
  • Le beurre
  • La margarine
  • Les jaunes d’œufs
  • Les boissons de soya et de riz enrichies
  • L’huile de foie de morue
  • Les poissons gras comme le thon rouge, l’espadon, l’anguille, le saumon, le hareng, la truite, le flétan, les maquereaux, les sardines, etc.
  • Le foie de bœuf ou de veau

Les compléments alimentaires : Vous avez aussi la possibilité de consommer des compléments alimentaires qui contiennent de la vitamine D sans toutefois dépasser la dose indiquée. On la retrouve également sous forme liquide et concentrée.

La posologie

Vos besoins en vitamine D varient avec l’âge et votre condition médicale. Ils sont en général indiqués en unités internationales (UI) plutôt qu’en microgrammes (µg).

Apport journalier nutritionnel recommandé

ÂgeUIµg
De 0 à 1 an400 UI10 µg
De 1 an à 70 ans600 UI15 µg
Plus de 70 ans800 UI20 µg
Femmes enceintes et qui allaitent 600 UI15 µg

 

Source : Institute of Medicine, Food and Nutrition Board. Dietary Reference Intakes for Calcium and Vitamin D, 2010.

Toutefois, plusieurs chercheurs pensent que ces quantités ne sont pas suffisantes et qu’elles devraient être revues à la hausse. Notamment durant les mois d’automne et d’hiver (lorsque la lumière du soleil est moins présente, plus faible et que nous passons plus de temps à l’intérieur) et pour les personnes souffrant d’ostéoporose, l’apport journalier pourrait se chiffrer à 1 000 UI.

Carences en vitamines D

Les autorités médicales du Canada et des États-Unis ont établi que le taux dans le sang de vitamine D approprié pour une bonne santé osseuse est de 50 nanomoles par litre (nmol/l). Malheureusement, la plus récente étude canadienne a démontré qu’en hiver 25 % de la population à un taux sanguin inférieur à 50 nmol/l. Ce niveau de carence est observable partout dans le monde, mais surtout dans les pays situés au nord du 35e parallèle.

Les principales causes d’une carence en vitamine D :

  • Le manque d’exposition aux rayons ultraviolets du soleil (évitement, exposition entièrement habillé ou toujours avec de la crème solaire, etc.)
  • Un déficit nutritionnel notamment chez les personnes qui ne consomment ni viande, ni poisson, ni œufs, ni produits laitiers
  • Des troubles d’absorption intestinale et de conversion métabolique
  • Certaines maladies comme la mucoviscidose ou la maladie cœliaque
  • L’âge (la capacité de l’organisme à absorber la vitamine D diminuerait avec l’âge)

Les principales conséquences sont :

Chez l’adulte :

  • Une fragilité ou une déminéralisation osseuse
  • Des douleurs dans les muscles
  • De la fatigue chronique
  • De la dépression
  • Un risque de cancer du sein

Chez l’enfant, une carence vitamine D provoque le rachitisme (mauvaise constitution osseuse, retards du développement moteur et de la croissance, etc.).

Ses bienfaits pour la santé bucco-dentaire

Les bienfaits de la vitamine D sont donc nombreux pour une bonne santé en général, mais également pour une bonne santé bucco-dentaire. En effet, elle va stimuler la densité minérale qui permet de renforcer l’émail dentaire et réduire la chute des dents (en transportant et déposant le calcium dans les os qui soutiennent les dents).

À l’âge adulte, une carence en vitamine D est responsable d’une grande variété de troubles de la santé bucco-dentaire telle que :

  • L’augmentation du risque de caries dentaires
  • Des rages de dents
  • Des maladies, des inflammations et des saignements des gencives
  • De la parodontite (inflammation des tissus parodontaux : os, ligament, gencive, cément)
  • Certains cancers de la bouche
  • De l’ostéonécrose de la mâchoire

Chez les enfants, une insuffisance sévère peut entraîner une minéralisation dentaire défectueuse ainsi que des défauts de l’ivoire et de l’émail des dents ce qui augmente le risque d’apparition et de progression des caries dentaires. La carence en vitamine D peut donc entraver le bon développement bucco-dentaire.

Ses bienfaits contre la Covid-19

Plusieurs études réalisées notamment en Espagne et en Italie au cours des derniers mois attribuent à la vitamine D un rôle important dans la prévention et la diminution des complications de la COVID-19. En effet, elles ont relevé qu’une partie importante des patients atteints par la COVID-19 avaient un faible taux de vitamine D dans le sang, mais sans démontrer un lien de cause à effet entre les 2.

D’autres études cliniques sont en cours, car les scientifiques s’intéressent réellement à la vitamine D pour ses vertus de régulateur du système immunitaire. En effet, elle favorise les défenses naturelles en combattant les nouvelles infections avant que le corps ne fabrique des anticorps actifs. En théorie, la vitamine D pourrait atténuer les inflammations et donc les complications causées par le Covid-19 chez les personnes les plus gravement atteintes.

Toutefois, il n’y a pas encore de preuves scientifiques sérieuses qui indiquent sans aucun doute possible que la vitamine D puisse prévenir ou guérir de la COVID-19.

Pour en savoir plus sur les bienfaits de la vitamine D pour les dents, contactez les spécialistes de la Clinique Dentaire Charles Trottier, ils sauront vous conseiller adéquatement.

Sources :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7285165/
https://www.biron.com/fr/actualites/sante-a-a-z/la-vitamine-d-et-la-covid-19/

2021-03-16T23:25:30+00:00 16 mars 2021|Santé dentaire, Santé générale|