Les caries chez les enfants : des risques réels

Saviez-vous qu’au Canada ainsi qu’au Québec, depuis la fin des années 90, la santé buccodentaire s’est améliorée pour tous les groupes d’âge de la population sauf chez les enfants entre 0 et 5 ans ?

En effet, le nombre d’enfants présentant un problème de caries reste inchangé. En 2013, au Québec, c’est plus de 5 000 enfants âgés entre 0 et 9 ans qui étaient hospitalisés pour subir une chirurgie dentaire d’un jour sous anesthésie générale!

De plus, selon une étude de l’Ordre des hygiénistes dentaires du Québec, 42 % des enfants commencent la maternelle avec au moins une carie.

Avec plus d’informations et de préventions, les cas de caries chez les enfants d’âge préscolaire pourraient être grandement diminués.

Causes et conséquences des caries chez les enfants

La carie des enfants d’âge préscolaire (de 0 à 5 ans), qu’on appelle aussi carie du biberon ou encore carie de la petite enfance, est une maladie grave aux nombreuses conséquences très importantes pouvant se répercuter sur le long terme.

Cette maladie infectieuse et virulente se caractérise par une destruction très rapide des dents de lait. 

La carie apparaît fréquemment dès la naissance des premières dents et si l’infection n’est pas traitée, elle peut se développer et atteindre les germes des dents permanentes.

De nombreux facteurs causent la carie de la petite enfance :

  • Pour les bébés : l’usage prolongé du biberon ou de l’allaitement pendant la journée ou au coucher.
  • Pour les enfants d’âge préscolaire : la consommation abusive d’aliments sucrés ou acidulés, de sirops pédiatriques, le manque de brossage des dents avec un dentifrice fluoruré, la transmission de bactéries d’un parent à l’enfant.

Cette maladie buccodentaire, qui nécessite des soins complexes et coûteux, conduit à d’innombrables effets néfastes sur la santé physique, psychologique et sociale des enfants. 

En effet, cette infection peut entraîner des problèmes au niveau du comportement, du sommeil, de l’élocution, de la prononciation, de l’esthétique et de la croissance. Sans oublier la grande douleur qui diminue fortement la qualité de vie de ces jeunes ainsi que leur assiduité scolaire.

Comment prévenir les caries chez les jeunes enfants ?

En changeant quelques mauvaises habitudes et en adoptant de meilleurs comportements, les parents pourraient facilement améliorer la santé buccodentaire de leurs enfants.

Voici quelques conseils pour prévenir la carie de la petite enfance :

  • Encourager une alimentation saine en privilégiant les aliments faibles en sucre et en acidité.
  • Favoriser une bonne hygiène buccodentaire en nettoyant les gencives des bébés avant la naissance des premières dents. De plus, motiver les enfants à se brosser les dents deux fois par jour avec un dentifrice fluoruré.
  • Instaurer de bonnes habitudes en mettant uniquement de l’eau dans le biberon de l’enfant pour l’endormir.
  • Contrôler les habitudes de succion du pouce du bébé afin de les modifier par l’usage de la sucette.
  • Effectuer la première visite de l’enfant chez le dentiste dans les 6 premiers mois suivant la venue des dents ou au plus tard à l’âge d’un an.

L’équipe de professionnels de la Clinique dentaire Charles Trottier sera ravie de vous conseiller et de vous donner toutes les informations dont vous pourriez avoir besoin sur les caries et sur l’acquisition de saines habitudes pour la santé buccodentaire de vos enfants.

Sources : Ordre des dentistes du Québec, Institut National de Santé Publique du Québec (INSPQ), Association dentaire canadienne (ADC), Clinique dentaire Charles Trottier

2020-01-27T21:46:12+00:00 27 janvier 2020|Santé dentaire|