Information sur les médicaments antidouleur plus musclés!

Hydrocodone

L’hydrocodone (l’un des importants médicaments antidouleur) est disponible uniquement en combinaison avec d’autres ingrédients, avec différents produits prescrits pour différentes utilisations. Certains produits sont utilisés pour soulager la douleur modérée à sévère, tandis que d’autres servent à combattre la toux. L’hydrocodone soulage la douleur en changeant la façon dont réagissent le cerveau et le système nerveux.

L’hydrocodone peut créer une accoutumance et l’abus de drogues. L’hydrocodone est devenu une préoccupation au cours des dernières années. En 2014, l’hydrocodone a été déplacé de l’annexe III à l’annexe II. Maintenant, pour se le faire prescrire, les patients doivent obtenir une ordonnance écrite d’un médecin.

Les recharges sont aussi interdites, les patients doivent visiter leur médecin pour obtenir le renouvellement d’une ordonnance.

Fentanyl

Le Fentanyl est un médicament contre la douleur sur ordonnance seulement. Il est souvent donné aux patients atteints de cancer. Ils doivent avoir au moins 18 ans pour le prendre ou au moins 16 ans pour des marques telle Actiq losanges. De plus, les patients doivent également prendre des doses régulières d’un autre médicament narcotique contre la douleur.

Les patients doivent également être habitués aux effets des stupéfiants. Le Fentanyl lui-même est un stupéfiant très puissant qui modifie la façon dont le cerveau et le système nerveux réagissent à la douleur.

Ce médicament se présente sous la forme d’un losange, un comprimé sous la langue, un film, un comprimé buccal (entre la gencive et la joue) ou sous forme injectable. Il est conçu pour des épisodes soudains de la douleur et ne doit pas être utilisé plus de quatre fois par jour. Un surdosage peut provoquer une somnolence, des étourdissements, de la confusion et des problèmes respiratoires.

La FDA a dit qu’elle se préoccupe de plus en plus de l’utilisation du Fentanyl illicite, en particulier en association avec l’héroïne.

Morphine

La morphine est habituellement prescrite pour la douleur modérée à sévère. C’est un analgésique opiacé qui modifie la façon dont le cerveau et le système nerveux réagissent à la douleur. Les formes de morphine comprennent les comprimés et les solutions qui sont prises tous les quatre heures. Il existe aussi des comprimés à libération prolongée pour les patients qui ont besoin d’un soulagement de longue durée.

La morphine peut également être trouvée comme une injection de sulfate de morphine ajoutée à un fluide intraveineux qui coule à travers une aiguille ou d’un cathéter ou injectée dans un muscle.

Le surdosage de morphine peut entraîner des conséquences graves telles que des problèmes respiratoires, perte de conscience, somnolence, pouls lent, vision floue, des nausées et des évanouissements.

La morphine peut aussi créer une accoutumance.

Propofol

Le Propofol, également connu sous le Diprivan, est devenu tristement célèbre lorsque Michael Jackson a été retrouvé sans vie après un surdosage. Il l’utilisait comme aide au sommeil. Le médicament est généralement administré par voie intraveineuse par des professionnels médicaux à des fins d’anesthésie, par exemple lorsqu’un patient subit une intervention chirurgicale.

Il n’est pas approuvé pour le traitement des troubles du sommeil, selon la Food and Drug Administration. Le médicament lui-même ne soulage pas la douleur, mais rend le patient inconscient.

Selon les experts, les patients se réveillent presque immédiatement après que la perfusion se soit arrêtée. Le propofol réduit la pression artérielle et diminue la respiration, donc la fonction cardiaque et la respiration des patients ont besoin d’une surveillance constante, selon le blogue Harvard Health.

L’abus de propofol dans les milieux médicaux est un sujet de préoccupation au cours des dernières années.

La marijuana

Il y a eu une acceptation croissante de la marijuana comme analgésique légitime. L’American Medical Association promouvoit la marijuana, en substance contrôlée, dans la recherche de ses capacités thérapeutiques. Dans certains États américains et aussi au Canada, les médecins peuvent la prescrire pour soulager la douleur chronique qui vient de l’arthrite, les migraines, la maladie de Crohn ou d’autres problèmes de douleur où d’autres médicaments ont échoué.

Elle fonctionne en bloquant les sensations de douleur ressenties par les nerfs périphériques. Les cannabinoïdes dans la marijuana se lient aux récepteurs endocannabinoïdes dans tout le corps et peut réduire la douleur, mais aussi donner le sentiment d’être euphorique.

Certaines recherches montrent que cela peut aussi ralentir le développement du cancer et augmenter l’appétit.

2017-07-01T12:35:48+00:00 14 avril 2017|Santé générale, Trucs et astuces|