Qu’est-ce qui cause la mauvaise haleine?

La mauvaise haleine, aussi appelée halitose, est un problème gênant qui peut affecter bon nombre de personnes. Surtout, une haleine fétide peut rapidement devenir une source d’angoisse et d’inconfort social si elle revient constamment vous hanter. Si elle n’est que passagère dans la majorité des cas, la mauvaise haleine peut toutefois devenir récurrente pour certains, et cacher des problèmes de santé plus sérieux.

Le plus important est d’en connaître les causes. La plupart du temps, des bactéries présentes sur la langue ou sur les dents sont coupables des mauvaises odeurs. Mais il existe une panoplie de causes diverses aux problèmes d’haleine.

Les causes les plus courantes

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire : les résidus de nourriture entre les dents ou les gencives sont colonisés par des bactéries qui émettent des composés chimiques à base de soufre. La surface de la langue peut aussi abriter des débris alimentaires et des bactéries causant de mauvaises odeurs.

Certains aliments: l’ail, les oignons ou certaines épices. Une fois digérés, ces aliments se transforment en composantes odorantes, circulent dans le sang et les poumons et peuvent générer une haleine forte jusqu’à leur complète élimination.

Le tabac: le tabac assèche la bouche, et les fumeurs sont plus sujets aux maladies dentaires entraînant l’halitose.

La bouche sèche (xérostomie ou hyposialie): comme la salive est un rince-bouche en soi, elle contient des substances antibactériennes qui détruisent les germes. La production de salive diminue durant la nuit, ce qui explique l’origine de la forte haleine matinale.

Une infection bucco-dentaire: la carie ou une maladie parodontale (infection, parodontite ou abcès des gencives) peuvent affecter l’haleine.

Les fluctuations hormonales: durant l’ovulation et la grossesse, les taux élevés d’hormones accroissent la production de plaque dentaire. Cette dernière est alors colonisée par des bactéries pouvant provoquer une haleine nauséabonde.

Quand l’haleine défraîchie cache d’autres problèmes

Il peut arriver que l’halitose ne soit que le symptôme de problèmes de santé plus importants comme :

  • Les maladies respiratoires: une infection de la gorge (amygdalite) ou des sinus peut mener à une surproduction de mucus, occasionnant une haleine odorante.
  • Un reflux gastro-œsophagien
  • Une insuffisance rénale ou du foie
  • Le diabète
  • Certains cancers ou problèmes métaboliques
  • Certains médicaments: les antihistaminiques ou décongestionnants, les antidépresseurs ou antipsychotiques) les médicaments utilisés pour traiter l’hypertension artérielle peuvent affecter l’haleine en asséchant la bouche.

Comment prévenir la mauvaise haleine?

Lutter constamment pour conserver son haleine fraîche peut affecter votre qualité de vie, et celle de votre entourage! Si vous voulez éviter les inconvénients liés à l’halitose, commencez par adopter de saines habitudes de vie afin de favoriser une santé bucco-dentaire optimale :

Brossez vos dents au moins deux fois par jour et passez la soie dentaire au moins une fois par jour. Ceci aura pour effet d’éliminer un maximum de bactérie et de plaque dentaire. Munissez-vous également d’un gratte-langue.

  • Faites réparer vos caries dentaires et vos obturations (plombages) par votre dentiste.
  • Cessez de fumer et limitez votre consommation d’alcool.
  • Visitez votre dentiste deux fois par année pour un bon nettoyage en profondeur.
  • Prenez vos repas à heures régulières et mangez des collations pour éviter l’halitose due à la sécheresse de la bouche.
  • Buvez suffisamment d’eau pour rester bien hydraté.
  • Mangez des aliments fibreux (fruits et légumes) ou mâchez de la gomme sans sucre pour stimuler la production salivaire.

Pour maintenir une santé buccale optimale et éviter les inconvénients liés à la mauvaise haleine, faites confiance à l’équipe expérimentée de la Clinique dentaire Charles Trottier. Avec le respect et le dévouement qui les caractérisent, ils vous proposeront des traitements adaptés à votre situation.

2019-05-09T09:30:16+00:00 9 mai 2019|Santé dentaire|